quand rénover la toiture ?

La toiture de notre maison est un élément essentiel pour qu’on puisse bien vivre dans cette dernière. Aussi, il peut arriver à un moment qu’on doive faire en sorte de bien se charger d’en faire la remise en état. Toutefois, on doit d’abord identifier si c’est effectivement le moment d’effectuer cette tâche en question.

Les différentes utilités de la toiture

Il y a plusieurs rôles d’importance que la toiture de notre maison vient jouer. Parmi ceux qu’il nous est possible de mentionner, il y a le fait d’assurer notre protection contre les éléments tels que le vent, la pluie et le soleil. Ensuite, il y a le rôle esthétique que la toiture de notre maison vient jouer. Quand on voit une maison pour la première fois, sa toiture est l’un des éléments visuels qui se distingue. S’il est en mauvais état, c’est l’ensemble de l’aspect de la maison qui en pâtit.

Un des rôles d’importance que la toiture vient jouer se rapporte au rôle qu’il joue sur le plan de l’isolation thermique. Une maison bien fonctionnelle doit assurer qu’elle ne subisse pas une perte de chaleur trop importante. En effet, le système de chauffage génère ce dont on a besoin sur ce plan, mais si jamais la toiture n’est pas bien isolée, on risque quand même de ne pas bénéficier d’une bonne température.

Faire une rénovation de la toiture

Généralement, passé une période de 15 ans, il est requis de faire une inspection de la toiture afin de s’assurer si elle n’a pas besoin d’une rénovation plus ou moins poussée. C’est généralement le cas passé cette période. Par contre, une rénovation peut aussi être nécessaire si jamais la toiture s’est dégradée plus vite que la normale. Afin de savoir si c’est le cas, vous devez faire une inspection de la toiture pour voir dans quel état cette dernière se trouve.

Il se peut que des éléments comme l’isolation thermique doivent être remplacés ou bien réparés. Il se peut aussi que des pans de la toiture ne soient plus tellement dans un bon état. Dépendamment de l’ampleur des travaux dont vous devez vous charger, soit vous pouvez vous en charger vous-mêmes, soit vous pouvez confier cela à un professionnel. Dans le second cas de figure, il vous est requis de bien faire le choix concernant le professionnel en question.

Trouver un bon prestataire pour la toiture

En vous rendant sur le web, il vous est possible de faire en sorte de dénicher une offre intéressante en termes de prestation pour la rénovation de la toiture. En outre, vous devez faire en sorte de bien prendre votre temps, puis de ne retenir que les offres les plus attrayantes. Parmi les éléments qu’il est nécessaire de bien prendre en compte, on peut faire mention du portfolio du professionnel, mais aussi des prix qu’il propose. Ce n’est qu’après avoir bien fait une bonne évaluation de ses offres qu’il vous est possible de trouver une personne en qui vous pouvez pleinement confier la rénovation de votre toiture.

que choisir entre un panneau solaire thermique et un panneau solaire photovoltaïque ?

Les panneaux solaires commencent à être de plus en plus plébiscités. Pour cause, ils permettent de profiter d’un grand nombre d’avantages. Toutefois, il faut distinguer deux types de panneaux solaires : le panneau solaire thermique et le panneau solaire photovoltaïque. Le choix entre ces deux types de capteurs dépend en fait de leur utilisation.

Le panneau solaire procure de nombreux avantages

Commençons d’abord par les nombreux atouts d’un panneau solaire. En gros, il s’agit d’un équipement qui permet de capter l’énergie solaire pour chauffer l’eau de la maison ou produire de l’électricité. Le soleil étant une source d’énergie gratuite, le capteur solaire permet donc de produire de l’énergie gratuitement dans la maison, de plus, le soleil est inépuisable sur l’échelle humaine. Il permet également de réduire considérablement la facture d’électricité, voire même affranchir des fournisseurs habituels. Le panneau solaire est encore plus avantageux dans le long terme puisqu’il ne demande pas des travaux d’entretien particulier. En outre, comparé à d’autres générateurs d’énergie, le panneau solaire est très discret, il ne produit aucun bruit. Enfin, il ne produit aucune pollution dans l’atmosphère pendant son fonctionnement.

Le panneau solaire thermique, fonctionnement et utilisation

Le panneau solaire thermique est composé d’une plaque qui sert à capter les rayons du soleil pour chauffer un liquide caloporteur. C’est le fluide qui chauffe ensuite l’eau qui va être distribué dans les sanitaires de l’habitation. Le capteur solaire thermique est donc utilisé pour la production de l’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage de la maison. D’ailleurs, on le retrouve généralement sur les chauffe-eau solaires.

Il existe différents types de panneau solaire thermique. À savoir les plaques plans vitrés, les capteurs thermiques sous vide, les panneaux solaires thermiques non vitrés et les plaques solaires thermiques à concentration qui sont les plus performants.

Le panneau solaire photovoltaïque et son utilisation

Un panneau solaire photovoltaïque se compose de plusieurs éléments. Il y a notamment la plaque constituée de cellule photovoltaïque capable de transformer l’énergie solaire en énergie électrique. En fait, la cellule photovoltaïque est encore composée de pièces électroniques généralement conçues avec du silicium. Donc, lorsque la lumière solaire frappe le panneau, il produit du courant électrique continu. C’est l’onduleur qui le transforme en courant alternatif utilisable dans une habitation.

Toutefois, il est important de préciser qu’il existe différentes technologies utilisées pour la fabrication de panneau photovoltaïque. À savoir le silicium cristallin, le silicium amorphe, le cuivre/indium/sélénium et le cuivre/indium/gallium/sélénium. Mais, les plus connus sont les capteurs monocristallins avec un rendement de 18 à 24 % et les capteurs polycristallins proposant un rendement de 414 à 18 %.

Alors, que choisir entre un panneau solaire thermique et un panneau solaire photovoltaïque ?

Pour faire un choix, il suffit de penser à son utilisation. Pour produire de l’eau chaude sanitaire ou assurer le chauffage de la maison, il faut un panneau solaire thermique. Pour la production d’électricité, c’est le capteur photovoltaïque qu’il faut. Il est à noter que le panneau hybride permet à la fois la production de chaleur et d’électricité et il dispose d’un rendement plus élevé que celui d’un panneau photovoltaïque.

isolation toiture par l’extérieur ou par l’intérieur ?

Vous commencez à ressentir une perte de chaleur dans votre maison et cela se manifeste au niveau de votre toiture ? Vous devez réaliser une rénovation de votre isolation au niveau de cet endroit. Seulement, afin de bénéficier d’un confort thermique optimal vous devez être capable de choisir le type d’isolation qui convient à votre toit. Mais ce n’est pas vraiment une mince affaire de déterminer si vous devez réaliser une isolation par l’extérieur ou par l’intérieur. De ce fait, vous aurez besoin de ce guide.

Isolation de la toiture par l’extérieur

Ici, la pose du système d’isolation se fait entre la charpente et les matériaux de couverture de la toiture. Il s’agit d’un travail compliqué parce que pour le réaliser, vous devez à la fois rénover votre toiture et l’isolation. Le budget à prévoir est donc important et la durée de la réalisation plus longue. Quoi qu’il en soit, l’isolation par l’extérieur est plus recommandée parce qu’elle est beaucoup plus durable. Mais comme vous l’avez compris, elle est réservée à ceux qui effectuent une nouvelle construction ou ceux qui sont en rénovation. Dans le cas contraire, le coût de l’isolation sera mal amorti et vous pourrez faire un investissement à perte.

L’isolation par l’intérieur

Pour ceux qui n’envisagent pas de rénover leur toiture, cette option est plus raisonnable. En effet, cela vous évite de réaliser de grands travaux au niveau de toute la maison parce que ce sera seulement les combles qui seront inhabitables au moment de la procédure. Toutefois, la présence de l’isolation réduit considérablement cet espace habitable dont vous disposez. Aussi, le système d’isolation n’est pas vraiment résistant si vous occupez cet endroit. Néanmoins, l’isolation par l’intérieur est le système le plus répandu en France en raison de sa facilité de réalisation.

Plusieurs solutions s’offrent à vous si vous optez pour cette alternative. Mais tout doit dépendre de la configuration de votre maison. Ici, le système d’isolation vient se poser entre la charpente et une cloison montée (généralement) sur une ossature en métal.

Que choisir ?

Si vous souhaitez améliorer autant que possible le niveau de confort thermique dans votre logement tout en accentuant la résistance d’un système déjà existant, c’est l’isolation par l’intérieur qui convient à votre situation. Mais pour cela, vous devez être prêt à sacrifier une partie de l’espace habitable dans vos combles. En revanche, pour ceux dont les combles ne sont pas encore aménagés, c’est le moment idéal de le faire. Cela vous offre l’occasion de réaliser deux projets à la fois alors que les frais seront réduits.

Par ailleurs, si vous tenez à garder la place occupée par les combles, il vaut mieux ne pas toucher à l’intérieur. Et pour ceux qui sont en pleine construction, il est préférable de se tourner vers cette option parce que ce sera plus facile d’avoir un système à la fois performant et résistant. Ici, vous n’avez qu’à inclure les frais dans la rénovation. De ce fait, même si le budget nécessaire pour une isolation par l’extérieur est conséquent, ce ne sera pas trop lourd.

comment bien organiser son salon ?

Pièce maitresse d’une maison, le salon nécessite un aménagement murement réfléchi afin qu’il puisse vous offrir un moment de détente à tout moment. Il ne faut pas oublier que cette pièce est aussi utilisée pour recevoir des visiteurs. Voyons ensemble comment faire pour assurer l’organisation de voter salon.

Commencez par le canapé

L’organisation du salon commence généralement par la mise en place du canapé. Vous pourriez par exemple opter pour un modèle qui peut se poser facilement contre un mur ou sur un angle de la pièce. Avec un petit salon, cela vous offrira un positionnement naturel tout en optimisant l’espace selon vos besoins. En outre, vous pouvez toujours installer votre canapé au bon milieu du salon à condition d’avoir assez d’espace. Il vous est même possible de choisir un grand canapé si vous le souhaitez et que vous disposez du budget adapté à cela. Enfin, on peut toujours l’installer devant la cheminée dans le but d’apporter une ambiance plus chaleureuse au quotidien surtout la nuit. Pour cette dernière option, il suffit de le poser à une bonne distance pour éviter de vous bruler.

Trouver des meubles adaptés à la taille de la pièce

Il est primordial de bien choisir les meubles si on veut vraiment obtenir le maximum de confort dans le salon. Effectivement, il est inutile de mettre un grand meuble si votre salon est petit. Toutefois, il est toujours bon d’avoir les meubles essentiels dans la pièce afin de vous éviter le moindre souci. On peut alors penser aux fauteuils d’appoints qui peuvent parfaitement remplacer le canapé si par hasard, vous ne pouvez pas vous en procurer. Vos invités apprécieront le fait de s’installer sur ces meubles. Vient s’ajouter à cela, la table basse qui peut accueillir beaucoup de choses comme les verres ou une assiette. Notons que la table basse doit être proportionnelle avec le canapé. Pensez aussi à y mettre un meuble télé vu qu’il permet en même temps de poser certains accessoires qui doivent être relié à la télévision. Vous devriez aussi ajouter quelques éléments de rangement comme un meuble d’appoint ou une bibliothèque.

Laissez apparaitre vos goûts

Notez bien que l’organisation du salon est le moment idéal pour exprimer vos goûts personnels. Vous pourriez par exemple insister sur la qualité de vos rideaux tout en habillant les coussins de votre canapé comme vous le souhaitez. Cela est aussi valable pour les coussins des fauteuils. Assurez-vous seulement de ne pas trop exagérer sur le choix de couleur pour obtenir un bon résultat. Concernant la couleur des murs, la meilleure option est d’utiliser des teintes claires si le salon est petit. En outre, vous aurez un large choix si la pièce est assez spacieuse. Cela vous permettra d’exprimer votre côté artistique. N’oubliez pas que les murs du salon peuvent être décorés par des cadres photo.

L’éclairage ne doit pas être négligé

Vu que le salon est une pièce de vie, il faut insister sur la qualité de l’éclairage afin d’obtenir un meilleur confort visuel. Pour cela, il faut faire attention à ne pas encombrer les ouvertures qui peuvent laisser passer la lumière du soleil dans la pièce. D’ailleurs, il ne faut pas hésiter à installer des baies vitrées à la place des fenêtres si vous avez les moyens. D’un autre côté, il est toujours bon d’installer des éclairages LED sur les axes stratégiques comme le canapé ou la cheminée si vous voulez avoir un bon éclairage la nuit. Notons que des lampes de chevet ou des lampadaires pourront aussi faire l’affaire si vous les jugez plus intéressants.

le plancher chauffant, comment ça fonctionne

Les méthodes pour vous permettre de chauffer votre intérieur sont actuellement nombreuses et variées. Parmi celles-ci, il est possible de faire mention des planchers chauffants, et ceux-ci présentent divers avantages qui vous rendent la vie bien plus simple. Il est simplement nécessaire de bien procéder à leur mise en place pour un fonctionnement optimal.

Présentation du plancher chauffant

On parle de planchers chauffants pour évoquer un type de plancher dans lequel on se sera chargé de glisser des éléments chauffants. C’est une solution de chauffage qui vous permet de générer de la chaleur puis de disperser celle-ci de manière uniforme dans une pièce. En effet, plutôt que d’être issue d’un seul point comme avec des chaudières ou bien des poêles à bois, ici, la chaleur est en provenance de plusieurs points sur votre plancher.

Ainsi, indépendamment de la partie de la pièce où vous vous trouvez, vous n’aurez pas à craindre qu’il ne fasse pas assez chaud. En outre, leur nature peut varier suivant le modèle de plancher chauffant: on trouve ceux qui se basent sur des résistances électriques qui génèrent directement la chaleur dans le sol. D’un autre côté, il y a les systèmes qui se chargent de chauffer de l’eau qui est ensuite envoyée dans un réseau de tuyauterie dans le sol, et qui va donc faire office de liquide caloporteur, qui transmettra la chaleur dans la pièce.

Installer un plancher chauffant

Il y a deux cas de figures possibles : installer un plancher chauffant au moment même de la construction de la maison, ou bien faire cela pour une maison qui est déjà construite. La première solution est certainement la plus avantageuse et la plus intéressante, car elle ne nécessite pas qu’on détache un plancher existant, comme c’est le cas pour la seconde option. Celle-ci est bien plus onéreuse, comme on peut s’y attendre, car le plancher, dépendamment de la nature de celui-ci, peut difficilement se remettre en place.

La méthode de pose est la suivante : sur le sol, sans plancher, on doit poser des éléments de protection, dont des isolants, et un bétonnage peut être nécessaire. Ensuite, on doit se charger de poser les éléments chauffants sur le sol, et ce n’est qu’après qu’on peut effectuer une pose du plancher par-dessus l’ensemble. Si pour des solutions comme les planchers en bois, c’est relativement simple, c’est une toute autre histoire pour des planchers de type carreaux.

Un bon professionnel pour les travaux

Afin de vous assurer d’une bonne qualité des travaux effectués, il est nécessaire de vous orienter vers les services d’un professionnel. Celui-ci doit être en mesure de vous apporter une assistance de haut niveau pour votre projet de pose d’un plancher chauffant. Pour trouver un tel professionnel, il est question de faire des recherches internet qui débouchent sur plusieurs profils, puis de les comparer entre eux afin de se décider pour celui qui est le plus attrayant en termes de compétences. Pour trouver un tel professionnel, il faut faire preuve de patience, car les profils qu’on peut trouver sont assez nombreux.

ambiance chaleureuse dans la chambre, comment ?

Vous souhaitez créer une chambre avec un style chaleureux ? Pourquoi ne pas réaliser ce souhait ? En effet, c’est une opération qui est tout à fait facile à réaliser. Pour cela, il vous suffit d’avoir quelques bonnes idées et d’avoir tous les matériels nécessaires. Sachez que votre chambre est considérée comme votre havre de paix. Vous êtes obligé de la rendre conviviale et chaleureuse pour vous sentir bien. Suivez donc ces quelques lignes pour réussir cette démarche.

Misez sur des rideaux de couleur chaude et des tapis soyeux

Afin de créer une atmosphère chaleureuse, vous devez toujours miser sur des accessoires confortable et douillet. On vous recommande donc de commencer par trouver des rideaux qui sont dotés de couleur chaude et apaisante. Vous pouvez également choisir des rideaux avec des tissus assez doux. En ce qui concerne les longueurs, on vous propose d’opter pour les rideaux qui tombent joliment au sol. Cette solution vous permet de réchauffer encore plus votre chambre.

Pour votre tapis, orientez-vous vers des modèles moelleux. Avec un tapis épais, vous aurez la chance de profiter d’un confort exceptionnel. Cet accessoire vous permet de réchauffer vos pieds nus à la sortie du lit. Vous pouvez également opter pour la mise en place de plusieurs modèles. Différents styles, motifs, matériaux et dimensions vous sont offerts sur le marché.

Optez pour plusieurs plaids de lit

Pour une ambiance chaleureuse, on vous conseille de superposer les couvertures de lit. Cette solution vous permet de créer un lit encore plus confortable. Cependant, pour avoir le style cosy, il serait important de savoir harmoniser la couleur et les tissus de vos plaids. M Les couvertures en velours répondent parfaitement à ce besoin. On vous propose également de privilégier les textiles naturels. Les plaids de lit et les oreillers en laine ou en soie seront parfaits pour réaliser cette décoration. En ce qui concerne la couleur, optez plutôt pour les linges de lit de couleur claire ou neutre.

Donnez des couleurs à vos murs

Pour offrir un certain charme à votre chambre, on vous conseille d’opter pour des murs avec une couleur claire comme le rose ou le blanc. C’est une solution parfaite surtout si vous disposez d’une petite chambre. Cependant, il serait important d’harmoniser cette couleur avec les accessoires et les matériaux à utiliser.

Privilégiez le bois

Le bois est un matériau vivant qui est connu pour ses avantages en matière de convivialité. À la fois naturel et chaleureux, ce matériau est en mesure de répondre à vos besoins. En effet, si vous souhaitez créer une décoration zen et chaleureuse, privilégiez les lits ou les tables de chevet en bois. Pour encore plus de charme, on vous propose de varier l’essence de votre bois. Pour faire de votre chambre un lieu cosy, on vous conseille de combiner les mobiliers en bois avec des plantes vertes.

Certes, la réalisation de ce projet est tout à fait facile. Mais, afin d’éviter les faux pas, on vous recommande de demander l’aide d’un expert en décoration d’intérieur.

déco intérieure, tendance 2020

Pour qu’on se sente bien chez soi, on doit faire en sorte de trouver un style de décoration qui puisse nous plaire un minimum. Pour cette année 2020, certaines tendances se font déjà pressentir comme parmi celles qu’il faut le plus suivre de près, et qui serviront certainement de bases à bon nombre de maisons.

Le style de décoration minimaliste

C’est un style de déco intérieur qui a largement fait parler de lui vers les années 2010, et ce style de décoration vient cacher bien plus que de simples principes esthétiques. En effet, le minimalisme est un concept qui ne touche pas qu’à la décoration de votre intérieur, et il concerne aussi bien d’autres domaines, comme celui de la mode, de la musique, ou bien tout simplement un mode de vie. Le principe est d’utiliser un minimum d’éléments possibles afin d’en faire le meilleur usage. Ce style de déco d’intérieur a été délaissé un moment, mais depuis quelque temps, beaucoup de créateurs se mettent à le réinventer à leur sauce.

La déco à la Norvégienne

C’est une tendance décorative qui est devenue populaire au cours des années passées, et elle se base sur les principes qui viennent gérer la décoration au sein des maisons dans les pays nordiques. Le principe consiste à faire des aménagements qui viennent contribuer à rendre le tout paisible, comme le choix de meubles simples, et faits dans des matériaux comme le bois ou bien l’osier, l’usage de tapis, et le recours aux pierres semi-précieuses comme éléments de décoration. Beaucoup de particuliers sont actuellement séduits par cette tendance.

Le style vintage revisité

Cette tendance de décoration d’intérieur se base essentiellement sur les éléments aux couleurs de bases vives qui ont été largement utilisés au cours des années 1960 et 1970. Ceux-ci sont caractérisés par des formes géométriques peu courantes, favorisant les courbes et autres caractéristiques visuelles similaires. Actuellement, de plus en plus de personnes semblent témoigner de l’intérêt pour ce style décoratif, car il peut efficacement servir de base pour décorer convenablement les pièces d’une maison. Ainsi, il n’est pas nécessairement question d’un intérieur entièrement vintage, mais plutôt qui emprunte un élément de part et d’autre de ce courant décoratif. Ainsi, cela peut être une bonne base pour votre décoration d’intérieur des différentes pièces de votre maison.

Inclure le végétal dans la décoration

A notre époque, notre attention est bien plus attirée vers les problèmes écologiques et la nature nous environnant. En outre, une nouvelle tendance émerge, soit celle d’inclure des végétaux dans nos maisons, et il se trouve plusieurs manières qui nous permettent de faire cela. Par exemple, on peut se tourner vers les traditionnels pots de fleurs, et on peut innover avec ceux-ci via la façon dont nous allons faire leur présentation au sein de la pièce. Certains décident par exemple de les suspendre au plafond via des attaches. Le concept de serre domestique est aussi de plus en plus courant auprès des particuliers, et vous pouvez vous tourner vers l’une ou l’autre des nombreuses pratiques se rapportant à ce domaine spécifique.

les règles à connaitre avant de penser à faire une extension

Vous avez décidé de procéder à des travaux d’extension de votre maison ? C’est une bonne initiative pour améliorer votre cadre de vie. L’extension de votre maison ouvre la voie à des mètres carrés en plus et permet ainsi de désengorger votre chez-soi. Que ce soit pour prolonger une pièce existante ou pour créer une nouvelle pièce, le résultat sera toujours le même : votre maison gagne en volume, mais ce n’est pas tout ! Ce type de travaux engendre également des problèmes d’ordres architecturaux et même d’ordres juridiques. Différentes règles doivent être observées lorsque l’on veut élargir sa maison. Le point tout de suite.

Des règles sur l’architecture

Les travaux d’extension d’une maison entraînent des bouleversements sur l’architecture de la maison. L’extension peut provoquer entre autres le changement des modalités de circulation dans votre demeure, le changement des accès à l’extérieur, au jardin ou à la terrasse. Un simple profane ne peut pas s’en sortir avec toutes ces données techniques à prendre en compte. Faire appel à un architecte est indispensable si vous voulez mener à bien votre projet d’extension.

D’ailleurs, la loi exige de recourir aux services d’un architecte si votre projet d’extension a une surface totale de 150 m2 (après travaux). Néanmoins, même en dessous d’une telle surface, il est toujours recommandé de faire appel à un architecte pour vous aider à façonner et coordonner efficacement votre projet d’extension.

Les règles d’urbanismes de votre commune

En ce qu’ils peuvent causer des changements dans l’aspect extérieur de votre maison et/ou dans son emprise au sol, les travaux d’extensions doivent être autorisés par une autorisation d’urbanisme : une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire.

Si le projet d’extension porte l’emprise au sol ou la surface de plancher de votre maison de 5 à 20 m2, vous n’aurez qu’à effectuer une simple déclaration préalable des travaux auprès de votre commune. D’ailleurs, si votre maison est située dans une zone urbaine, la surface de plancher peut être poussée jusqu’à 40 m2. À condition toutefois que la surface totale de la maison ne surpasse pas les 170 m2 à l’issu des travaux. Pour les autres cas, un permis de construire sera exigé.

Quoi qu’il en soit, tâchez toujours de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) en vigueur dans votre commune de résidence avant de définir les caractéristiques de votre projet d’extension. D’ailleurs, les règles d’urbanismes changent d’une commune à une autre et peuvent connaître régulièrement des mises à jour. Ces règles concernent notamment l’aspect extérieur que doit avoir chaque maison dans la commune.

Les réglementations thermiques

Vous devez aussi savoir que les projets d’extensions doivent respecter certaines règles imposées par les règlementations thermiques (RT). En effet, la RT 2012 impose de ne pas dépasser 30 % (150 m2)de la surface totale de votre maison lors des travaux d’extension. En respectant cette contrainte légale, vous pouvez bénéficier d’une règlementation thermique « allégée » (peu contraignante). Néanmoins, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas effectuer des travaux d’extension plus grands (plus de 30 %). Vous pouvez très bien le faire, mais en contrepartie, vous serez soumis à plus de contraintes. D’abord, vous devez effectuer une étude thermique de votre bâtiment. De plus, vous devez réaliser des travaux visant à améliorer la performance énergétique de votre maison (travaux d’isolations et de production énergétique). Un niveau de performance énergétique fixé par les textes doit à tout prix être atteint.

Avis sur porte d’entrée alu: grande distribution ou passer par un artisan spécialisé?

La porte en aluminium est une des options vers laquelle de plus en plus de personnes se tournent, et il est entre autres possible de faire votre choix entre deux solutions très différentes l’une de l’autre : soit vous confiez la fabrication de votre porte en aluminium à une compagnie spécialisée dans cela, soit vous vous tournez vers un artisan.

Pourquoi opter pour une porte d’entrée alu ?

Il se trouve plusieurs matériaux sur le marché entre lesquels vous pouvez vous décider en ce qui concerne la fabrication de votre porte d’entrée, mais l’aluminium reste certainement l’une des solutions les plus viables pour ce genre de projet. En outre, on peut assurer une bonne résistance de votre porte si celle-ci est faite en aluminium. C’est effectivement un métal d’une grande solidité, ce qui convient parfaitement pour ce besoin, or il est aussi léger, et ne vient donc pas poser une grande contrainte de poids.

L’aluminium est aussi un métal relativement malléable, ce qui vous donne de nombreuses possibilités pour ce qui est de la modélisation de votre porte d’entrée. Plusieurs styles sont mis à votre disposition, et vous aurez l’embarras du choix pour ce qui est de l’aspect de la porte à fabriquer pour vous. Sur le plan esthétique, il vous est possible de faire l’acquisition d’un modèle que vous pourrez décorer selon vos souhaits.

La grande distribution ou un artisan ?

Des compagnies spécialisées se lancent dans la mise en vente de modèles de portes en aluminium, et il est possible d’y passer commande facilement. De manière générale, il vous suffit de vous rendre sur leur site web, puis de spécifier les détails du modèle que vous souhaitez avoir, et ensuite il vous sera possible de le recevoir en livraison chez vous. En outre, il vous sera possible de parler avec un agent de service clientèle pour bénéficier d’une assistance au besoin.

Faire appel à un artisan est une possibilité qui se présente à vous, et c’est avantageux sur bien des points, notamment la possibilité d’échanger directement avec celui-ci pour discuter de vos possibles options mais aussi des choix qu’il vous propose en ce qui concerne les détails se rapportant à votre porte. Aussi, il peut venir sur place pour prendre les mesures lui-même, et aussi évaluer la situation de manière à être en mesure de vous fournir ce qu’il vous faut comme conseil.

Bien choisir votre modèle de porte

Que ce soit un modèle fabriqué en série ou bien un modèle fait par un artisan, les critères à observer chez un fournisseur avant de faire un achat sont généralement les mêmes. La qualité est la priorité, dans la mesure où votre porte d’entrée doit être robuste et esthétique.

Pour ce qui est de l’artisan, le mieux est de se tourner vers celui-ci principalement par le biais du bouche à oreille. Quant à la compagnie spécialisée dans la fabrication, vous pouvez faire votre choix en vous basant sur la réputation en ligne que le site a pu se faire au fil du temps.

comment marche un aspirateur a cendres

Etre bien au chaud et passer un moment agréable devant sa cheminée avec un bon bouquin et une tasse de thé : une activité favorite de plusieurs d’entre nous pendant l’hiver. Mais quand il s’agit de nettoyer la cheminée, les dents se grincent. C’est expressément pour nous faciliter cette tâche que l’aspirateur à cendre a été créé. Grâce à cet appareil, nettoyer votre cheminée sera une partie de plaisir pour vous et non une corvée. Voyons comment ça marche !

Mode de fonctionnement d’un aspirateur à cendre

Comme son nom l’indique, un aspirateur à cendres est un appareil qui permet d’aspirer facilement et rapidement les particules de cendres. De ce fait, il ne s’agit pas que de cheminée, l’aspirateur à cendres est conçu pour nettoyer tout endroit où vous avez laissez des cendres (barbecue, poêle à bois, …). Pourquoi avons-nous besoin d’un appareil spécifique pour ramasser les cendres ? Parce que, d’un côté, les composantes des cendres, surtout si elles sont encore chaudes, risquent d’endommager l’aspirateur standard. Et de l’autre côté, si vous effectuez cette tâche manuellement (avec une balayette et une pelle), la poussière va s’éparpiller dans toute la maison. Par conséquent, non seulement, vous allez avoir plus de corvée en étant obligé de nettoyer la maison, mais aussi cette poussière va attaquer vos bronches.

Il existe sur le marché une multitude de modèles d’aspirateurs à cendres prévus pour vous satisfaire selon vos attentes. Par exemple, certains sont conçus pour aspirer spécifiquement les particules fines, tandis que d’autres sont multifonctions et arrivent à aspirer même du liquide. Ces derniers fonctionnent avec sac. Avec le bouton qui permet un décolmatage automatiquement du filtre, son entretien est très simple. Et on vous conseille de préférez le modèle polyvalent pour pouvoir s’adapter à toute éventualité.

Caractéristiques d’un aspirateur à cendre

L’aspirateur à cendre est proposé avec plusieurs dimensions selon les besoins de chaque utilisateur. Certains sont munis d’une poignée tandis que d’autres sont équipés de roue pour faciliter sa manipulation. Les aspirateurs à cendres ont également une grosse cuve en métal pouvant aspirer à la fois les particules les plus fines jusqu’au plus gros déchet. Certains aspirateurs à cendres ne sont pas conçus avec des filtres en métal. Dans ce cas, vous êtes contraint d’attendre que les cendres soient complètement froides pour pouvoir les aspirer parce que votre appareil peut ne pas supporter. Par ailleurs, de nombreux modèles sont équipés de filtres en métal pour vous garantir une aspiration optimale et garantie sans colmatage. Avec les modèles en métal aucun risque de fuite n’est à craindre.

Cependant, la plupart des aspirateurs à cendre sont lourds et encombrants. La raison : ils ont pour fonction de ramasser une grande quantité de cendres qu’ils doivent pouvoir transporter en une seule fois.