ambiance chaleureuse dans la chambre, comment ?

Vous souhaitez créer une chambre avec un style chaleureux ? Pourquoi ne pas réaliser ce souhait ? En effet, c’est une opération qui est tout à fait facile à réaliser. Pour cela, il vous suffit d’avoir quelques bonnes idées et d’avoir tous les matériels nécessaires. Sachez que votre chambre est considérée comme votre havre de paix. Vous êtes obligé de la rendre conviviale et chaleureuse pour vous sentir bien. Suivez donc ces quelques lignes pour réussir cette démarche.

Misez sur des rideaux de couleur chaude et des tapis soyeux

Afin de créer une atmosphère chaleureuse, vous devez toujours miser sur des accessoires confortable et douillet. On vous recommande donc de commencer par trouver des rideaux qui sont dotés de couleur chaude et apaisante. Vous pouvez également choisir des rideaux avec des tissus assez doux. En ce qui concerne les longueurs, on vous propose d’opter pour les rideaux qui tombent joliment au sol. Cette solution vous permet de réchauffer encore plus votre chambre.

Pour votre tapis, orientez-vous vers des modèles moelleux. Avec un tapis épais, vous aurez la chance de profiter d’un confort exceptionnel. Cet accessoire vous permet de réchauffer vos pieds nus à la sortie du lit. Vous pouvez également opter pour la mise en place de plusieurs modèles. Différents styles, motifs, matériaux et dimensions vous sont offerts sur le marché.

Optez pour plusieurs plaids de lit

Pour une ambiance chaleureuse, on vous conseille de superposer les couvertures de lit. Cette solution vous permet de créer un lit encore plus confortable. Cependant, pour avoir le style cosy, il serait important de savoir harmoniser la couleur et les tissus de vos plaids. M Les couvertures en velours répondent parfaitement à ce besoin. On vous propose également de privilégier les textiles naturels. Les plaids de lit et les oreillers en laine ou en soie seront parfaits pour réaliser cette décoration. En ce qui concerne la couleur, optez plutôt pour les linges de lit de couleur claire ou neutre.

Donnez des couleurs à vos murs

Pour offrir un certain charme à votre chambre, on vous conseille d’opter pour des murs avec une couleur claire comme le rose ou le blanc. C’est une solution parfaite surtout si vous disposez d’une petite chambre. Cependant, il serait important d’harmoniser cette couleur avec les accessoires et les matériaux à utiliser.

Privilégiez le bois

Le bois est un matériau vivant qui est connu pour ses avantages en matière de convivialité. À la fois naturel et chaleureux, ce matériau est en mesure de répondre à vos besoins. En effet, si vous souhaitez créer une décoration zen et chaleureuse, privilégiez les lits ou les tables de chevet en bois. Pour encore plus de charme, on vous propose de varier l’essence de votre bois. Pour faire de votre chambre un lieu cosy, on vous conseille de combiner les mobiliers en bois avec des plantes vertes.

Certes, la réalisation de ce projet est tout à fait facile. Mais, afin d’éviter les faux pas, on vous recommande de demander l’aide d’un expert en décoration d’intérieur.

réaménagement de salon pour une belle décoration

Envie de changer la déco de votre salon ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous, mais avant tout, vous devez penser à une nouvelle façon de l’aménager. Effectivement, le réaménagement d’une pièce est une technique qui permet d’obtenir une nouvelle apparence et d’apporter une nouvelle ambiance dans votre maison. Pour le salon, voici ce que vous devez entreprendre.

Choisir un nouveau style

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à réaménager votre pièce à vivre principale. Il se pourrait que ce soit pour un besoin d’espace supplémentaire, une envie d’avoir une nouvelle décoration ou juste pour apporter plus de fun dans votre logement. Quoi qu’il en soit, vous devez avoir une idée précise quant au nouveau style que vous souhaitez instaurer. En l’occurrence, vous pouvez vous tourner vers la tendance du moment, ou personnaliser votre décoration pour qu’elle soit plus à votre image, sans tenir compte de la tendance.

Réaliser un nouvel agencement

Force est de constater que changer l’agencement d’une pièce permet d’apporter une grande transformation. Et c’est très efficace si vous avez un salon de petite dimension parce que cela vous aide à libérer de l’espace, surtout s’il y a des espaces perdus dans votre salon. À ce titre, vous pouvez aussi trouver un rangement pour certains objets qui peut présenter des gênes dans votre salon. Ainsi, il vous sera plus facile de penser à un aménagement effectif. En outre, il est aussi possible de remplacer certains meubles dans le cas où ceux-ci n’ont plus une grande utilité.

Changement de couleur

Parfois, le réaménagement consiste aussi à changer le revêtement des murs, du plancher ou du plafond. Certainement, cela entre plus dans les détails d’une nouvelle décoration, mais ceux qui ont envie d’apporter un nouvel air dans leur salon procèdent toujours à un changement de couleur. Et en matière de relooking d’intérieur, il est impératif de revoir les couleurs utilisées.

Par ailleurs, réaménager une pièce signifie aussi changer certains accessoires ou certains meubles parce qu’il faut optimiser l’espace disponible. Donc, pour vous qui souhaitez adopter un nouvel aménagement, pensez à de nouvelles associations de couleurs et à l’emplacement de vos mobiliers.

Optimiser le rangement pour libérer l’espace

Il est important de savoir que vous devez absolument revoir votre rangement parce que c’est ce qui va vous permettre d’avoir plus d’espace dans votre salon. Vous pouvez pour cela vous procurer des coffres de rangement ou des étagères multifonctions pour avoir un aménagement plus optimisé. Le fait d’être débarrassé des objets encombrant est vraiment un grand plus dans la décoration. De préférence, faites seulement apparaitre les accessoires et objets qui sont vraiment utiles. Et pour ceux qui vous servent occasionnellement, trouvez un endroit sûr pour le rangement.

Après, toujours en rapport avec la décoration de la pièce, vous pouvez commander des meubles sur mesure, ceux qui seront adaptés à la configuration de votre salon. Ainsi, le mobilier sera à la fois pratique et personnalisé à votre image. Et c’est un grand plus pour avoir une décoration originale. Dans le cas où vous avez des doutes là-dessus, consulter l’avis d’un professionnel avant de réaliser votre projet.

déco intérieure, tendance 2020

Pour qu’on se sente bien chez soi, on doit faire en sorte de trouver un style de décoration qui puisse nous plaire un minimum. Pour cette année 2020, certaines tendances se font déjà pressentir comme parmi celles qu’il faut le plus suivre de près, et qui serviront certainement de bases à bon nombre de maisons.

Le style de décoration minimaliste

C’est un style de déco intérieur qui a largement fait parler de lui vers les années 2010, et ce style de décoration vient cacher bien plus que de simples principes esthétiques. En effet, le minimalisme est un concept qui ne touche pas qu’à la décoration de votre intérieur, et il concerne aussi bien d’autres domaines, comme celui de la mode, de la musique, ou bien tout simplement un mode de vie. Le principe est d’utiliser un minimum d’éléments possibles afin d’en faire le meilleur usage. Ce style de déco d’intérieur a été délaissé un moment, mais depuis quelque temps, beaucoup de créateurs se mettent à le réinventer à leur sauce.

La déco à la Norvégienne

C’est une tendance décorative qui est devenue populaire au cours des années passées, et elle se base sur les principes qui viennent gérer la décoration au sein des maisons dans les pays nordiques. Le principe consiste à faire des aménagements qui viennent contribuer à rendre le tout paisible, comme le choix de meubles simples, et faits dans des matériaux comme le bois ou bien l’osier, l’usage de tapis, et le recours aux pierres semi-précieuses comme éléments de décoration. Beaucoup de particuliers sont actuellement séduits par cette tendance.

Le style vintage revisité

Cette tendance de décoration d’intérieur se base essentiellement sur les éléments aux couleurs de bases vives qui ont été largement utilisés au cours des années 1960 et 1970. Ceux-ci sont caractérisés par des formes géométriques peu courantes, favorisant les courbes et autres caractéristiques visuelles similaires. Actuellement, de plus en plus de personnes semblent témoigner de l’intérêt pour ce style décoratif, car il peut efficacement servir de base pour décorer convenablement les pièces d’une maison. Ainsi, il n’est pas nécessairement question d’un intérieur entièrement vintage, mais plutôt qui emprunte un élément de part et d’autre de ce courant décoratif. Ainsi, cela peut être une bonne base pour votre décoration d’intérieur des différentes pièces de votre maison.

Inclure le végétal dans la décoration

A notre époque, notre attention est bien plus attirée vers les problèmes écologiques et la nature nous environnant. En outre, une nouvelle tendance émerge, soit celle d’inclure des végétaux dans nos maisons, et il se trouve plusieurs manières qui nous permettent de faire cela. Par exemple, on peut se tourner vers les traditionnels pots de fleurs, et on peut innover avec ceux-ci via la façon dont nous allons faire leur présentation au sein de la pièce. Certains décident par exemple de les suspendre au plafond via des attaches. Le concept de serre domestique est aussi de plus en plus courant auprès des particuliers, et vous pouvez vous tourner vers l’une ou l’autre des nombreuses pratiques se rapportant à ce domaine spécifique.

quelques idées de décorations pour votre intérieur

Toutes les idées sont bonnes pour décorer l’intérieur d’une maison, mais il convient de respecter certaines conditions afin d’obtenir un meilleur résultat. En l’occurrence, le choix des meubles et des accessoires de décoration est primordial. Puis, encore faut-il savoir associer les couleurs et l’usage de chaque pièce. Tous ces paramètres, et encore bien d’autres, sont à prendre en compte avant de réaliser la décoration de votre intérieur. Et c’est justement dans cette optique que nous allons diriger cette rubrique.

Les incontournables de la décoration intérieure

Quelques points essentiels sont à considérer afin de réussir la décoration intérieure. En premier lieu, les couleurs sont à choisir avec une grande attention. Il est préférable d’utiliser une seule couleur forte dans une pièce. Il faut éviter l’association plusieurs couleurs (3 maximum) qui peuvent s’empiéter et causer un effet de lourdeur dans la maison.

En outre, le choix des meubles est également primordial parce que ces derniers sont les éléments principaux de la décoration. Donc, ce choix doit être pris en compte avec la praticité des meubles et le confort qu’ils peuvent apporter. Alors, l’emplacement de chaque objet doit être effectué en tenant compte de son utilisation dans la pièce. Ainsi, la circulation dans cette place sera respectée et l’aération sera optimale.

Outre la couleur et les meubles, le choix des textiles est également très important. Dans chacune de vos pièces, vous devez disposer de plusieurs types de textiles (draps, housse, nappes, coussin, rideaux, tapis, etc.). Leur couleur ainsi que les matériaux avec lesquels ils sont confectionnés devront donc être en parfait accord avec le reste de la décoration. Il est recommandé d’éviter la surcharge d’objets et d’accessoires dans votre intérieur. À cet effet, le confort et le bien-être seront toujours privilégiés.

Comment réaliser la décoration de chaque pièce ?

Le salon : la pièce à vivre la plus valorisée dans une maison. Cette pièce occupe l’attention de tout le monde quand il s’agit de décoration. De ce fait, elle doit être décorée en tenant compte à divers critères. Surtout, faites apparaitre votre personnalité dans votre salon parce que c’est la pièce qui sera la plus côtoyée par vos visiteurs. Et n’oubliez en aucun cas de respecter l’harmonie et la fluidité dans le salon.

Pour les chambres, c’est surtout l’apaisement et le calme qu’il faut établir. C’est pourquoi vous ne devez utiliser que des couleurs claires et douces dans ces pièces. Pour les meubles, choisissez le strict nécessaire et évitez d’apporter trop d’objets (qui peuvent être inutiles) dans vos chambres. Privilégiez les accessoires qui vous apportent la bonne humeur.

S’agissant de la cuisine, ayez l’obligeance de consulter les caractéristiques des cuisines modernes avant de meubler la vôtre. De cette manière, elle sera à la fois pratique et esthétique, sans oublier son apport sur l’économie d’énergie. Il est effectivement plus avantageux d’établir une décoration moderne dans la cuisine parce qu’actuellement, l’écologie et l’économie sont les premiers soucis de chaque ménage. Et la cuisine est l’une des pièces qui consomment le plus dans la maison. Misez sur des meubles et des accessoires de récupération pour vous faciliter la tâche !

les règles à connaitre avant de penser à faire une extension

Vous avez décidé de procéder à des travaux d’extension de votre maison ? C’est une bonne initiative pour améliorer votre cadre de vie. L’extension de votre maison ouvre la voie à des mètres carrés en plus et permet ainsi de désengorger votre chez-soi. Que ce soit pour prolonger une pièce existante ou pour créer une nouvelle pièce, le résultat sera toujours le même : votre maison gagne en volume, mais ce n’est pas tout ! Ce type de travaux engendre également des problèmes d’ordres architecturaux et même d’ordres juridiques. Différentes règles doivent être observées lorsque l’on veut élargir sa maison. Le point tout de suite.

Des règles sur l’architecture

Les travaux d’extension d’une maison entraînent des bouleversements sur l’architecture de la maison. L’extension peut provoquer entre autres le changement des modalités de circulation dans votre demeure, le changement des accès à l’extérieur, au jardin ou à la terrasse. Un simple profane ne peut pas s’en sortir avec toutes ces données techniques à prendre en compte. Faire appel à un architecte est indispensable si vous voulez mener à bien votre projet d’extension.

D’ailleurs, la loi exige de recourir aux services d’un architecte si votre projet d’extension a une surface totale de 150 m2 (après travaux). Néanmoins, même en dessous d’une telle surface, il est toujours recommandé de faire appel à un architecte pour vous aider à façonner et coordonner efficacement votre projet d’extension.

Les règles d’urbanismes de votre commune

En ce qu’ils peuvent causer des changements dans l’aspect extérieur de votre maison et/ou dans son emprise au sol, les travaux d’extensions doivent être autorisés par une autorisation d’urbanisme : une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire.

Si le projet d’extension porte l’emprise au sol ou la surface de plancher de votre maison de 5 à 20 m2, vous n’aurez qu’à effectuer une simple déclaration préalable des travaux auprès de votre commune. D’ailleurs, si votre maison est située dans une zone urbaine, la surface de plancher peut être poussée jusqu’à 40 m2. À condition toutefois que la surface totale de la maison ne surpasse pas les 170 m2 à l’issu des travaux. Pour les autres cas, un permis de construire sera exigé.

Quoi qu’il en soit, tâchez toujours de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) en vigueur dans votre commune de résidence avant de définir les caractéristiques de votre projet d’extension. D’ailleurs, les règles d’urbanismes changent d’une commune à une autre et peuvent connaître régulièrement des mises à jour. Ces règles concernent notamment l’aspect extérieur que doit avoir chaque maison dans la commune.

Les réglementations thermiques

Vous devez aussi savoir que les projets d’extensions doivent respecter certaines règles imposées par les règlementations thermiques (RT). En effet, la RT 2012 impose de ne pas dépasser 30 % (150 m2)de la surface totale de votre maison lors des travaux d’extension. En respectant cette contrainte légale, vous pouvez bénéficier d’une règlementation thermique « allégée » (peu contraignante). Néanmoins, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas effectuer des travaux d’extension plus grands (plus de 30 %). Vous pouvez très bien le faire, mais en contrepartie, vous serez soumis à plus de contraintes. D’abord, vous devez effectuer une étude thermique de votre bâtiment. De plus, vous devez réaliser des travaux visant à améliorer la performance énergétique de votre maison (travaux d’isolations et de production énergétique). Un niveau de performance énergétique fixé par les textes doit à tout prix être atteint.

nettoyer toit mousse

Vous constatez une apparition de mousse sur votre toit ? Généralement, au fil des années, votre toiture peut fournir une sorte de mousse dans le cas où vous ne le nettoyez pas régulièrement. Comme toute menuiserie, afin de rendre son apparence initiale et assurer sa longévité, la solution la plus efficace et rentable, est le nettoyage. A titre d’un gage de sécurité, sans entretien possible, la toiture peut démunir sa fonctionnalité qui sert à protéger les occupants contre diverses intempéries. Pourtant, nettoyer un toit n’est pas facile. Il suffit de trouver le bon produit adapté à votre type de couverture. Envi de nettoyer son toit, découvrez tout de suite toutes les informations nécessaires.

L’importance du nettoyage de la toiture

Nettoyer sa toiture est une étape importante pour assurer sa fonctionnalité à titre d’un élément de protection par rapport aux aléas climatiques ou par rapport à l’extérieur. En général, ceci permet de protéger les occupants de façon optimale. En effet, l’entretien d’une toiture doit s’effectuer au minimum une fois par an. Pour éclaircir un peu votre tête, l’apparition de mousse ou des déchets sur votre toit peut l’endommager sans l’intervention rapide.

Ce phénomène peut nuire à la qualité, l’étanchéité et la nature de votre toiture. De ce fait, pour s’affranchir de ce problème, il est fortement conseillé de nettoyer son toit régulièrement pour rendre son aspect initial ainsi que d’assurer sa longévité pour plus d’économie. Par rapport à son imperméabilité, après lavage, elle sera parfaitement étanche et permet aussi d’améliorer votre confort quotidien. Une vraie solution à prendre en compte.

L’anti-mousse : un produit idéal pour nettoyer sa toiture

En principe, grâce à la propagation des produits concurrents, trouver un produit pour entretenir sa toiture s’avère difficile. Disposant une toute variété de produits, trouver l’idéal pour son type de toiture mérite une bonne réflexion. Cependant, chaque type de toit exige un traitement spécifique avec un produit extrêmement adaptable à sa nature dans le but d’éviter tout genre de risque de nuisance.

Par ailleurs, le plus récemment utilisé, pour nettoyer le toit, l’anti-mousse requiert une spécificité requise. Très pratique et efficace, ce produit permet d’éliminer toute sorte de mousse ou déchet existant sur votre toiture pour un aspect impeccable. Disponible en deux types, l’une est utilisée comme une sorte de pulvérisation qui nécessite un rinçage après et l’autre est sans rinçage. Vous avez largement le choix selon vos attentes. Suite à la grande diversité de l’offre, choisissez un produit classique qui ne laisse aucun impact sur l’environnement, autrement dit un produit biodégradable.

Ce dont vous devez savoir

Pour réaliser ce projet, renseignez tout d’abord sur la nature ou le type de votre toiture et demandez conseil auprès de vos fournisseurs avant d’acheter le produit. Ensuite, lors de la mise en œuvre du nettoyage, munissez-vous d’un vêtement dont vous ne servez plus, d’une échelle, d’un gant et d’une lunette de protection. Effectivement, la sécurité passe avant tout !

isolation galvanique

Une maison bien isolée est une source de confort assurée. Il existe toute une variété d’isolation pour assurer un tel confort et l’isolation galvanique en fait partie. Voyons les détails sur ce type d’isolation. Bonne lecture !

L’isolation galvanique par définition

Par définition, l’isolation galvanique est le phénomène qui se produit en deux circuits, dont les circuits électroniques et les circuits électriques. Le nom de cette isolation est issu du physicien Luigi Galvani. Pour les circuits qui possèdent la même masse, il n’y a pas d’isolation galvanique, c’est bon de le noter. Il faut rappeler que la masse ne se relie pas directement à un point fonctionnel du circuit, toutefois, à un moment donné, par une fausse manipulation par exemple, il se peut qu’il y ait une liaison. Mais lorsque la masse est en liaison avec la terre, il y aura certainement une anomalie sur l’un des circuits qui se relie à la masse d’où le déclenchement du disjoncteur.

Quelques exemples d’isolation galvanique

Il y a des exemples d’équipement qui peuvent se traduire avec un fonctionnement en isolation galvanique. Pour le relais électromécanique, il est possible que l’isolation galvanique puisse être assurée du moment où le circuit de commande ainsi que la puissance de l’installation sont axés sur des circuits indépendants. L’optocoupleur permet également une isolation galvanique. En effet, l’isolation se produit entre le circuit émetteur et le circuit récepteur. Un flux lumineux assure donc la transmission d’informations entre les circuits. Le transformateur peut aussi assurer une isolation galvanique. Entre deux circuits indépendants, l’induction électromagnétique permet donc d’agir sur l’un des circuits. Cependant, pour un autotransformateur, il n’y a pas d’isolation galvanique vu que les deux circuits, il y a une liaison.

Bien isoler la maison

L’isolation est un projet très important que ce soit pour une maison en rénovation ou bien pour une nouvelle construction. En effet, sur le toit, les combles, les fenêtres et les portes ainsi que le sol de la maison, il y a une forte déperdition de chaleur si la maison n’est pas bien isolée. Pour conserver votre confort thermique, surtout durant les saisons froides, il est donc essentiel de choisir des isolants performants. Une telle initiative permet également de réduire vos dépenses sur les chauffages du fait que vous limitez votre consommation électrique en assurant l’isolation de votre logement. Pour l’isolant, vous pouvez choisir entre les isolants écologiques et les isolants synthétiques.

Pour les isolants synthétiques, on y trouve les mousses de polyuréthane et de polystyrène ainsi que la mousse phénolique. Il y a aussi les laines minérales qui sont issues des roches volcaniques et du sable qui sont très performants pour assurer l’isolation de tout type de résidence. Pour les isolants écologiques, ce sont les matériaux qui peuvent être recyclés ou encore à base de matière végétale. Il faut noter que pour la performance de l’isolation dans votre maison, faire appel à une équipe professionnelle pour sa pose est vivement recommandé vu qu’il y a des outils spécifiques à utiliser pour ce genre d’installation.

Trois gestes pour embellir une terrasse

Avoir un espace extérieur comme une terrasse ou un jardin est une vraie plus-value pour les propriétaires. Effectivement, la présence d’un tel supplément offre plus de valeur à une résidence. Mais dans le but d’améliorer encore plus son image, il convient d’aménager la terrasse de façon à ce qu’elle soit plus originale. Le fait qu’elle soit atypique permet de faire circuler le bien-être dans toute la pièce. Et c’est justement des conseils pour vous aider à réussir cette mission que nous avons vous filer. Le but est de vous partager des idées qui pourront améliorer l’image de votre terrasse.

Libérer les lieux

De prime abord, la première manière d’avoir une terrasse attrayante est de retirer tous les objets qui pourront faire obstacle à la circulation des occupants et de la lumière. De ce fait, il faudra penser à un rangement efficace. Vous devez remplacer certains meubles si nécessaire parce que le but est de libérer la vue. Vous n’avez donc pas besoin d’objet avec de grands volumes sur votre terrasse. Privilégiez les meubles bas comme la table basse et les tabourets afin que la lumière du jour puisse bien pénétrer dans tout l’espace. Si vous n’avez aucune possibilité d’avoir accès à de nouveaux meubles, vous pouvez utiliser des matériaux de récupération, comme la palette pour en créer. Il suffit de prendre une palette et de la recouvrir avec une nappe de votre choix.

Apporter plus de luminosité

En second lieu, après avoir désencombré la terrasse l’autre façon de l’embellir est de faire rayonner la lumière du jour et pendant la nuit, vous devez installer plus de luminaires. Ici, vous n’avez pas besoin de trop de lumière parce que, puisqu’il s’agit d’un espace extérieur, une lumière tamisée serait préférable. Dans la mesure du possible, il est conseillé de poser des lampes à chaque recoin de la terrasse. Ainsi, vous pourrez avoir un espace cosy et chaleureux, car il est à noter que les lampes apportent un surplus de chaleur. Dans le cas où vous avez besoins d’éclairer une zone plus que les autres, vous pouvez utiliser des luminaires qui soient plus accentués sur ces endroits, notamment la table.

Utiliser les bonnes couleurs

Pour finir votre mission, vous aurez besoin d’associer le bon aménagement ainsi que les jolies lumières avec des couleurs claires et harmonieuses. En fonction du style de décoration que vous avez adopté, vous allez choisir une gamme de couleurs. Par exemple, pour une décoration moderne qui fait recours à des matériaux plutôt élégants, vous pouvez utiliser le blanc ou des couleurs neutres. Ici, il faut toujours opter pour des couleurs qui vont s’associer parfaitement à votre luminaire. Donc, il n’est pas conseillé d’utiliser des couleurs sombres parce que généralement elles n’améliorent pas la pénétration de la lumière dans un lieu. L’astuce la plus pratique pour faire briller un espace extérieur est aussi d’utiliser des accessoires comme des miroirs, des meubles vitrés, des objets de décoration en cristal, etc. Vous pouvez également installer des stores qui offriront plus de classe à votre terrasse en jouant sur l’ombrage.

comment marche un panneau solaire thermique

Les panneaux solaires thermiques sont actuellement une bonne alternative propre et durable pour se chauffer. Face à la hausse incessante du prix de l’électricité, de nombreux particuliers se tournent vers l’utilisation de l’énergie solaire. Mais la question qui se pose est comment fonctionnent-ils ? Pour vous éclaircir un peu, nous vous expliquons dans cet article.

Le principe et fonctionnement d’un panneau solaire thermique

Tel que son nom l’indique, il s’agit d’un équipement destiné spécialement pour récupérer l’énergie émise par la lumière solaire pour la transformer en chaleur. L’énergie est transmise grâce à un fluide caloporteur ou encore de l’air. Généralement, un panneau solaire thermique est équipé de capteurs de rayons solaires disposés sur une plaque qui vient se fixer sur le toit de l’habitation. Ainsi, la chaleur captée sera injectée directement dans le réseau d’eau de chauffage ou sanitaire grâce à un intermédiaire appelé l’échangeur thermique.

En effet, les capteurs à eau peuvent capter la chaleur grâce à un liquide caloporteur. D’ailleurs, il en existe plusieurs types : dans les capteurs plans vitrés dont le liquide est stocké dans une boîte vitrée ce qui permet de limiter les déperditions thermiques. De ce fait, la température de chauffe peut atteindre jusqu’à 80 °. Tandis que les capteurs sous vide enferment le liquide caloporteur sous vide pour mieux assurer une excellente isolation et une bonne température de chauffe, lorsque ces derniers semblent adaptés à l’utilisation domestique, peut avoisiner 85 °.

Recommandation et données chiffrées des panneaux solaires thermiques

Bien que les matériaux et techniques sont couramment usités et que les coûts de maintenance et de fonctionnement sont minimes, il est important de prévoir un chauffage d’appoint qui vous servira de pallier l’insuffisance de l’ensoleillement mais également de se retrouver dans une région avec un climat conditionnel. Inclinés de 30 à 60 ° en fonction de la latitude des lieux, les panneaux doivent être bien orientés en plein sud.

En effet, le chauffage solaire produit en minimum entre 300 et 500 kWh par m² de capteurs par an. Cette production varie en fonction de la situation géographique où se trouve le logement. En moyenne, cela est équivaut à 2,4 à 3,4 kWh/m² au nord de la France tandis que cette valeur est à 3,4 à 4,4 pour le sud. La surface à installer varie selon la surface des lieux, mais pas seulement. Celle-ci dépend aussi en fonction du nombre d’occupants.

En général, pour chauffer une surface mesurant 10 m², il faudra prévoir un panneau solaire ayant une surface d’environ 1 m². Le coût moyen du mètre carré, avant subvention et déduction des impôts, serait ainsi de 1200 euros.

facade qui noircit

La façade donne la première impression de l’habitat tout entier. Elle ne passe pas inaperçue, aussi elle doit rester en bon état. Cependant, la façade s’use à l’usure du temps et se dégrade à cause des agressions extérieures et climatiques. Parmi les pathologies, la façade qui noircit. Dans cet article, on va voir ses causes puis apporter des solutions pour s’en débarrasser.

Pourquoi la façade de sa maison noircit-elle?

On voit souvent des traces noires sur la façade des habitations. La présente d’une telle tache ne fait que nuire à l’esthétique de l’habitat. Aussi, il est indispensable de traiter cette pathologie de façade. Mais avant de trouver un remède, il faut de prime abord découvrir ses causes. Les trainées noires sur la façade sont dues par la pollution urbaine. Les fumées issues des usines, des chauffages au bois ainsi que les échappements des voitures peuvent laisser des traces noires sur la façade de notre maison. Ensuite, la pollution biologique. La façade s’expose souvent aux agressions climatiques puisqu’elle est un élément extérieur de l’habitation. Et comme on sait, l’humidité est très favorable au développement des mousses, champignons et lichens. Ensuite, ces derniers modifient ainsi la couleur de la façade qui a tendance à noircir. Enfin, cette pathologie est due également au mauvais choix du revêtement. Certains enduits ne s’adaptent pas au matériau de votre façade. Effet : le revêtement se noircit rapidement.

Comment enlever les traces noires sur la façade ?

Quoi de plus désagréable que de voir une façade qui noircit ? Heureusement, cette pathologie façade n’est pas sans solutions. Il faut l’entretenir régulièrement, et ce, en nettoyant la structure. Plusieurs solutions s’offrent à vous lorsque vous décidez d’enlever les traces noires. Ces dernières proviennent de la pollution biologique comme les mousses, vous devez commencer par appliquer un produit anti-mousse sur votre façade. Pour ce faire, appliquez le produit sur la partie noire. Attendez quelques jours pour que la solution agisse sur la salissure. Dans cette optique, assurez-vous qu’il n’y aura pas de pluie 2 à 3 jours suivants l’application de l’anti-mousse. Après, vous brossez délicatement la façade qui noircit. Bien que les traces noires proviennent des pollutions atmosphériques ou biologiques, il est nécessaire de nettoyer votre façade. Pour un résultat probant, utiliser un nettoyeur sous pression. Ensuite, c’est moins fatigant. Seulement, il faut savoir que le jet d’eau ne peut être utilisé sur une structure fragile au risque d’abîmer la façade. C’est le cas des façades en tuile ou en ardoise.